Projet Maalouf

Publié le

Complément d’information sur le projet Maalouf et les activités de lobbyiste du promoteur. 

Le promoteur a mandaté Mme Sophie Labonne de l’entreprise Groupe CFO Conseil «afin d’entreprendre des négociations/représentations auprès des Ministères du Tourisme, MESI et Ministère de la Culture et des Communications qui lui permettront d’obtenir des subventions relativement à l’ouverture d’un Musée sur les anciens terrains de la Papeterie Rolland, de Ste­-Adèle.»

La lecture du Registre des lobbyistes du Québec nous apprend que  «Les montants demandés sont actuellement inconnus, mais nous misons sur l’obtention des subventions maximales possibles pour chacun des programmes, ex: Programme FDT de la MRC Pays d’en Haut, montant souhaité 100 000$; Aide à la concertation dans le domaine muséal, ministère Culture et Commm, montant max possible 25 000$ Ces fonds serviront à finaliser la construction du musée, l’aménagement des espaces intérieurs, l’acquisition de matériel multimedia servant à la présentation de films vintage sur l’ancienne papeterie La Rolland, frais d’honoraires pour experts­conseil, etc.» (sic)

Le document nous incite à conclure que le musée promis par Maalouf International ne sera donc pas «offert» à la communauté par le promoteur, mais sera plutôt financé par les fonds publics. Il est de plus en plus fréquent que des développeurs financent à l’aide de fonds publics leurs opérations de charme auprès des communautés visées par leurs projets, et ce, dans le but de se bâtir un capital de sympathie et de bons citoyens corporatifs. Que la population de Sainte-Adèle soit avisée que si le musée voit le jour, ce ne sera pas un don de Maalouf à la communauté. 

Pour consulter ou télécharger le document et connaître la liste des instances visées par le lobbyiste, suivez ce lien : Consultation de l’inscription

Publicités

4 réflexions au sujet de « Projet Maalouf »

    Françoise Groulx a dit:
    18 février 2019 à 5:04

    Étrange comme les projets changent. Moi, j’en suis encore à un GIGANTESQUE PARC AQUATIQUE. Je constate qu’il me manque plusieurs chapitres.
    Ce dossier monopolisera-t-il la ville et les citoyens comme celui de La Croix et Monsieur Lupien avec un cumul de factures?
    Les problèmes à Sainte-Adèle ne se règlent pas, ils s’étirent et s’accumulent.
    Pitoyable administration incapable de se positionner favorablement pour le bien être de la communauté qui s’est illusionnée sur la capacité de gestion d’une nouvelle équipe avec en tête une femme.
    Je suis extrêmement déçue.

    turkoisesite a dit:
    18 février 2019 à 1:25

    Bonjour où en est le projet Maalouf à la Rolland justement ? Est-ce qu’il sera concrétisé ?

      André Bérard a dit:
      18 février 2019 à 1:59

      Bien malin qui peut le dire. Depuis 2013, les annonces se succèdent, mais ne se concrétisent pas. Visiblement, le promoteur n’a pas les fonds nécessaires pour mener à terme son projet.

        Guy DeNoncourt a dit:
        18 février 2019 à 3:58

        Nous avons besoin de $taxes $1-2M , pas de fausses promesse et surtout pas la promesse d’un parc thématique, mais plutôt de maison jumelées à moins de $300k, pour les jeunes familles, augmenter la population, le plein air et de nouvelles taxes!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s