Appel à tous

Projet Maalouf APPEL À TOUS

Publié le

L’été dernier, on a effectué d’importants travaux de réfection des infrastructures d’une partie de la rue Rolland (de l’allée d’accès du garage municipal jusqu’à la rue Saint-Georges) au coût de 2 700 000$ (règlement d’emprunt 1253). Quelques observateurs ont formulé des doutes concernant ces travaux. Puisqu’ils ont été menés à proximité de l’ancienne usine La Rolland, certains soupçonnent que c’était dans le but de mettre à niveaux les infrastructures — conduites d’aqueduc, conduites d’égout sanitaire et pluvial — en prévision du projet récréotouristique du promoteur Maalouf, les infrastructures actuelles n’étant pas en mesure de répondre à la demande qu’imposerait l’ajout d’un grand nombre d’unités d’habitation, de jeux d’eau, etc., prévues dans les plans du complexe.

Si tel est le cas, est-ce la population adéloise qui assumera le coût élevé de cette mise à niveau afin d’accommoder le promoteur Maalouf et son projet? La question est pertinente, elle est maintenant posée.

Si une personne possède des informations privilégiées à ce sujet, elle peut nous contacter par le formulaire qui se trouve dans l’onglet «à propos de l’auteur». Je garantis la confidentialité des sources. Si la Ville de Sainte-Adèle souhaite publier des précisions à ce sujet, elle est également invitée à le faire.

 

 

 

 

Publicités

Mission économique en Chine : pour en savoir plus

Publié le Mis à jour le

Wise·12th Shanghai Overseas Property Immigration Exhibition

Voici l’un des événements auquel participera la mission économique adéloise en Chine. Il s’agit du Wise·12th Overseas Property & Immigration & Investment Exhibition,2016. Notons que la Ville de Sainte-Adèle apparaît comme «Gold Sponsor» de l’événement (voir sur la page d’accueil du site).  Selon les informations disponibles à la section «Sponsorship», il en coûte à la Ville entre 211 000 ¥  et 320 000 ¥ (yuan, devise chinoise) pour cette catégorie de commandite. Soyons modeste, et convertissons le «Package Price» à 211 000 ¥. Ça nous donne au taux de change actuel : 40 602,94 $. Pour en savoir plus sur les prix et les avantages accordés aux «Commanditaires Or», visitez ce lien. Aussi, dans la section «Agenda», nous apprenons que le dimanche 11 septembre aura lieu un séminaire de 30 minutes intitulé : «Dream Lifestyle in Sainte-Adèle, Canada».

Un article parut dans Accès nous dit que «le maire Milot sera notamment accompagné de membres de la Chambre de commerce de Sainte-Adèle et d’acteurs du milieu des affaires local».  Suite à l’appel à tous publié précédemment, plusieurs citoyens ont exprimé leur désir de connaître la liste complète de ces «acteurs». D’autres aimeraient savoir si l’entrepreneur Maalouf est du voyage afin d’aller recruter des investisseurs pour son projet à l’ancienne usine La Rolland. Et si oui, sous quelle bannière? Blogue-Notes se fera un plaisir de publier ces informations si on nous les communique.

D’autres informations et questionnements de citoyens suivront concernant cette mission économique.

 

 

 

Appel à tous : mission économique en Chine de la délégation adéloise

Publié le Mis à jour le

chine

Je prépare un dossier sur la mission économique piloté par la chambre de commerce de Sainte-Adèle et avalisé par le conseil municipal par l’adoption d’un budget de 43 000$ alloué à cette mission.  Exception faite des instigateurs de cette idée et ceux qui y participent, je n’ai personnellement rencontré aucun citoyen favorable à cette idée, et je reste poli. Les arguments avancés pour justifier cette mission souffrent d’un manque de consistance et, pour l’heure, ne parviennent pas à convaincre les observateurs avisés de Sainte-Adèle. Le dossier ramène, encore une fois, le débat concernant les subventions accordées à la chambre de commerce et la proximité des élus avec l’organisme. Ceux qui souhaitent partager leur réflexion sont invités à le faire en m’écrivant ICI Certaines seront publiées dans l’article à venir. L’objectif de cet article est de permettre à d’autres points de vue d’être exprimés, car les citoyens ne disposent d’aucune tribune organisée pour le faire.

 

Appel à tous

Publié le Mis à jour le

Je lance un appel à tous. Je suis à la recherche d’avocats et de spécialistes en projets récréotouristiques qui, sur une base bénévole, souhaiteraient œuvrer au bien-être de notre ville en collaborant à une analyse d’un important projet qui soulève beaucoup de questions auprès de plusieurs citoyens avisés de Sainte-Adèle. Le but de l’exercice est d’avoir un portrait juste des tenants et aboutissants du projet, de son impact sur la région et surtout des promoteurs et des acteurs qui y collabore. S’il y a lieu, les résultats de cette enquête citoyenne seront publiés ici et dans certains médias ciblés.

Les projets de cette envergure sont trop souvent passés sous le nez des citoyens qui en font les frais. Notre objectif est de briser cette triste habitude qu’ont les acteurs de notre région et qui consiste à confondre consultation de la population et annonce à la population et d’en arriver à une bonne compréhension des décisions prises en notre nom.

Vous pouvez me joindre à cette adresse: bloguenotes@hotmail.com

Chambre à part

Publié le

Les récentes prises de position de la chambre de commerce de Sainte-Adèle me laissent — une fois de plus — perplexe. Récemment, la directrice de l’organisme plaçait une publicité dans le journal des Pays-d’en-Haut dans laquelle elle félicitait, au nom de l’organisme, le maire Descoteaux pour avoir rallumé la croix de Sainte-Adèle. Même si l’intention est louable, est-il pertinent que la CCSA s’exprime officiellement sur un dossier qui n’a strictement rien à voir avec son mandat?

Lors de la réunion du conseil de la CCSA du 8 juillet dernier, on adoptait la résolution suivante:«Entendu que la relocalisation de la bibliothèque municipale au coin chemin Pierre Péladeau et la rue Sigouin serait bénéfique pour les commerçants et les adélois, que les nouvelles infrastructures suggérées se marieraient convenablement au caractère culturel de la Ville, les membres du c.a. appuient majoritairement et sans réserve le conseil de Ville dans ce projet.»

Dans une autre lettre officielle adressée à la Ville de Sainte-Adèle et signée cette fois de la main de Me Denyse Langelier, présidente du comité de développement des affaires de la CCSA, on peut lire au cinquième paragraphe: «L’implantation de la bibliothèque municipale dans cet Îlot en plus des logements résidentiels, n’aura aucun effet d’attirance sur le tourisme bien nécessaire pour tous les gens d’affaires de notre ville.»

Outre les positions manifestement divergentes au sein même de l’organisme et le fait que l’argumentaire manque de substance, je constate avec étonnement qu’aucune mention n’est faite du commerce qui occupe actuellement l’emplacement de la future bibliothèque : les Moulées du Nord. La propriétaire, qui a récemment fait une sortie publique dans les pages d’Accès, me confirme que la chambre de commerce n’a jamais communiqué avec elle suite à la publication de l’article. La CCSA ne manque-t-elle pas ici une belle occasion de prendre position en faveur d’un de ses membres à qui elle a remis en 2004 un trophée pour le meilleur service à la clientèle?

Plusieurs observateurs ne s’expliquent pas la prise de position de la chambre de commerce en faveur de la construction d’une nouvelle bibliothèque et encore moins son mutisme concernant la menace qui plane sur les Moulées du Nord. Je suis de ceux-là.

L’étrange appétit de la Ville pour le terrain occupé par le commerce à succès soulève également beaucoup de questions. Si un de mes informateurs souhaite me communiquer le nom des promoteurs retenus pour le projet de l’Îlot Grignon, je promets une enquête journalistique en règle sur ce dossier. Les informateurs bénéficieront bien sûr du sceau de la confidentialité.

Appel à tous

Publié le Mis à jour le


L’Association des artistes-peintres de Sainte-Adèle tiendra du 11 au 13 octobre 2008 sa 16e édition de la Féérie des couleurs, une exposition qui réunira les œuvres de plus de 40 artistes. L’événement se déroulera dans le cadre enchanteur du Chantecler.

L’objectif de l’organisme adélois est de promouvoir les arts dans les Laurentides et donner une meilleure visibilité aux artistes-peintres à travers les différentes activités de l’organisme. L’exposition automnale attire plus de 2000 visiteurs chaque année. Plusieurs d’entre eux en profitent pour visiter la région.

Organisme à but non lucratif, l’AAPSA est toujours à la recherche de commanditaires pour son événement. Si certains lecteurs de ce blogue souhaitent contribuer au succès de l’événement, ils peuvent le faire en communiquant par courriel avec Dominique Beauregard. La liste des commanditaires sera bien visible sur le dépliant de l’événement.

Ceux et celles qui sont intéressés ont jusqu’au premier août pour communiquer avec la responsable.

Appel à tous

Publié le Mis à jour le

Lors de la prise de photos pour le précédent billet, nous avons remarqué la présence de ces «roches» parsemées sur la berge de la Rivière du Nord, à la hauteur de la Rolland. De quoi s’agit-il? Quelqu’un le sait?

Je sais que certains lecteurs de ce carnet (Pierrot, je vous pointe du doigt) ont travaillé à l’ancienne usine à papier. Je les invite à nous éclairer sur la nature de ces roches qui visiblement n’en sont pas.